Le secret professionnel

Le secret professionnel en psychothérapie

La psychothérapie est un service confidentiel.

Le contenu des rencontres demeure privé. Il est en effet primordial que ce qui se dit dans un climat de connfiance comme celui d’un bureau de psychologue ne sorte pas du bureau. Autrement, comment inspirer cette confiance de la part du client? Par ailleurs, comment offrir un processus de psychothérapie si un ingrédient aussi important que la confiance fait défaut?

Voilà pourquoi la confidentialité de ce qui est dit en thérapie est assurée, sauf dans une des quatre situations exceptionnelles suivantes :

  • Le thérapeute a des motifs sérieux de croire que la sécurité d'une personne est compromise de façon imminente. Le thérapeute est alors obligé par la Loi de contacter les personnes nécessaires (p. ex., les autorités policières, la personne concernée, etc.) pour prévenir un crime. Cette clause inclut également les dangers concernant la sécurité du client lui-même.
  • Le thérapeute a des motifs sérieux de croire que le développement d'un enfant est compromis. À nouveau, le thérapeute est obligé par la Loi de contacter les personnes nécessaires (p. ex., la Direction de la protection de la Jeunesse, le ou les parents de l'enfant concerné, etc.) pour tenter de rétablir la situation.
  • Lorsque le client lui-même consent à ce que des informations contenues à son dossier soient communiquées à une tierce personne. Dans le contexte d'une psychothérapie en pratique privée, la nature des informations de même que les motifs pour lesquels le client souhaite que ces informations soient communiquées seront discutés en séance.
  • Enfin, dans la situation extraordinaire où, lors d'un procès, un juge relève le thérapeute de son secret professionnel, celui-ci communiquera de manière parcimonieuse les informations qui lui sont demandées de révéler.

Ces exceptions sont prévues pour protéger le public. La pratique de la psychothérapie est supervisée par un ordre professionnel : l'Ordre des psychologues du Québec. Pour plus de détails, rendez-vous sur la page des règles déontologiques encadrant la pratique de la psychothérapie sur le site de l’Ordre des psychologues du Québec

Pour d'autres questions ou pour prendre rendez-vous, vous pouvez entrer en contact avec moi à partir du lien ci-dessous.